Abonnez-vous à la newsletter !

lundi 3 avril 2017

[recherche et innovation sociale ]Vers une AMU de la nouvelle France Industrielle et Artisanale



"Les paysages sont le symbole des usages, images et partages que nous faisons des territoires. Partout, des lieux péri-urbains, industriels et artisanaux notamment, naissent, s'animent et évoluent au gré des évolutions de la société, comme les transitions sociales, économiques en cours...  

Les utilisateurs, gestionnaires, opérateurs et habitants coutumiers de ces "zones industrielles et artisanales" pratiquent déjà, sous des formes novatrices, collectives et créatives des dynamiques propres à favoriser des usages et partages représentatifs de la Transition.  
Seule une mise en commun de ces postures méthodologiques, outils et représentations sociales permettra d'assurer l'évolution de ces paysages partagés."

C'est en partant de cette hypothèse que Prima Terra, structure coopérative spécialisée sur les nouveaux espaces de coopération, a initié et proposé, en mars dernier, un projet de Recherche-Action-Transmission pour l'ADEME, avec plusieurs partenaires (IFREE, CAP RURAL et plusieurs chercheurs membres du réseau PAYSAGE.S), dans le cadre de l'appel à projets "Transitions Economiques, Ecologiques et Sociales 2017".

Ce projet, de 27 mois, permettra d'animer des temps de co-création sur trois territoires pilotes, en Pays de la Loire, en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie, où les participants auront le "permis d'hacker" les paysages de production. 
Un second temps verra naître une mise en débat national, à partir de la réunion des données recueillies sur la Maîtrise d'Usage des espaces industriels et artisanaux (outils, techniques, formes sociales, pratiques...) et enfin, un temps de partages, à travers une grande Université des Paysages de la France industrielle et artisanale.

Il doit permettre de faciliter le développement et la mise en réseau d'une (Assistance à) Maîtrise d'Usage de ces territoires péri-urbains à forts enjeux sociétaux. 

Nous vous invitons à contacter Prima Terra pour de plus amples informations, tout restant à imaginer et construire : www.prima-terra.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire